Le Chauffage d’une Maison contemporaine Passive en Alsace:comment ça marche ?

Dans le cadre de la Construction de Maison passive en Alsace Haut-Rhin 68 et Bas-Rhin 67 : voici expliqué dans cet article le chauffage d’une maison passive.

Contruire une maison passive n’est pas simple et beaucoup de charlatans proposent leurs services en Alsace .Il faut avant tout vérifier leurs compétences .Nous présentons nos compétences

  1. – Notre diplôme obtenu après une formation sérieuse de plusieurs années obtenue auprès de OZE Objectif zero énergie .
  2. – Notre adhésion à la Fédération Française de la Construction Passive, dont le est siège à Monswiller dans le 67 dirigée  par J C Tremsal largement reconnu pour ses compétences dans ce domaine.

Qu’est ce qui assure le chauffage dans une maison sans chauffage actif au sens habituel du terme ?

 

  1. Le soleil sur les vitrages essentiellement , ils faut de larges baies vitrées à triple vitrage performant UW = 0,8  maxi
  2. la ventilation double flux :de type Drexel Weiss  ou Zehnder (mais certifiée passive obligatoirement) par exemple avec éventuellement
  3. un complément de panneaux solaires  mais qui est facultatif.
  4. L’eau chaude sanitaire :Elle est produite par une pompe à chaleur intégrée à la  ventilation Exemple: Drexel Weiss  qui récupère le surplus d’air chaud evacué par la VMC ou par un ballon thermodynamique.
  5. pré-apport géothermique par un puis canadien hydraulique branché sur la VMC
  6. Les chaleurs internes produites par les appareils ménagers, les ordinateurs ,l’éclairage , la chaleur humaine qui compte aussi pour environs 400W/h.

Si la puissance de chauffage instantanée calculée de la maison ne dépasse pas 10W/m² environ, vous n’avez pas besoin de chauffage d’appoint autre que la VMC pour que la maison reste chaude, hormis la batterie  de réchauffage de l’air insufflé qui y est intégré .  Voila comment cela fonctionne :

chauffage maison contemporaine passive en Alsace avec toit terrase végétalisée

chauffage maison contemporaine passive en Alsace avec toit terrasse végétalisée

 Explications

  • La quantité d’air frais nécessaire pour obtenir une bonne qualité d’air de ventilation est préchauffée entre 4 et 10 °C par un puits canadien en haut à gauche ,
  • puis insufflée dans la récupération de chaleur statique:l’échangeur à plaques.
  • La chaleur de l’air vicié consommé peut donc être utilisée très facilement de cette manière.
  • Grâce à la grande efficacité de l’échangeur de chaleur à plaque de contre-flux, l’air frais est déjà réchauffé à une température proche de la température ambiante, sans utiliser d’énergie.
  • À l’inverse, l’air vicié se refroidit entre 5 et 10 °C.Davantage de chaleur peut alors être extraite de l’air vicié et ce, à l’aide de
  • une mini pompe à chaleur . Celle-ci refroidit l’air vicié jusqu’à –5 °C et achemine l’ énergie ainsi récupérée dans le ballon de  l’eau chaude sanitaire  ,l’excédent de chaleur du ballon 
    d’Eau Chaude Sanitaire  est remis dans le préchaiffage de l’air neuf .Enfin, selon la taille du bâtiment et sa catégorie, il reste donc un besoin d’energie  compris entre  1 000 à 2 000 kWh/an, soit une fraction de 25% du besoin  pour une maison BBC RT 2012 de 120 m2 qui serait de 7800 KW/an. Sans oublier qu’un système photovoltaïque modeste peut même fournir une grande partie de l’énergie nécessaire !
  • Extrait de Drexel et Weiss